18/02/2009

HONTE A NOUS, HONTE A VOUS!!!

Salut les amis, oui je le dis et bien haut, honte à nous et honte à vous!! Nos aïeux qui se sont battus pour le droit de l'homme sont en train de se retourner dans leur tombe! D'abord la justice qui flanche maintenant l'Union belge de football! Sommes-nous pourris jusqu'à l'os à ce point-là???

Voici la décision qui a été prise par la Comité exécutive de l'Union belge à propos des chants racistes entonnés par les supporters de Genk à Tubize:


"Les Wallons c'est du caca": Maingain est choqué

Louis Derwa est dépité. Le président de Tubize a voulu arrêter une rencontre de football où les supporters de Genk chantaient "Les Wallons, c'est du caca". Il sera sanctionné par la fédération. Il est soutenu par les clubs wallons, et par Olivier Maingain.

"Les Wallons c'est du caca": Maingain est choqué
Article Picture
 
Demotte: "Incompréhensible"
Le ministre-président wallon et de la Communauté française, Rudy Demotte, a demandé mardi à l'Union belge de football de revoir sa position dans le dossier du chant entonné contre les Wallons lors d'un match à Tubize. Selon M. Demotte, le Comité a adopté une "position incompréhensible et inacceptable qui traduit un manque de respect et de considération pour toute une région du pays".

Le président du FDF, Olivier Maingain, s'est dit choqué mardi par la décision du Comité exécutif de l'Union belge de football à propos du chant entonné il y a quelques mois par les supporters de Genk à Tubize. Régulièrement, dans les stades, des supporters commettent des actes contraires à l'éthique sportive, constate M. Maingain. 

"Seul un geste fort des autorités par une application stricte de la loi permettrait de les endiguer. La décision du Comité exécutif de l'Union belge ne va pas du tout dans ce sens", regrette le président du FDF. Le 1er novembre dernier, les supporters du club de Genk avaient chanté "les Wallons, c'est du caca" lors d'une rencontre avec le club de Tubize.

Le manager de Tubize, Louis Derwa, était monté sur le terrain afin d'attirer l'attention de l'arbitre sur ce chant anti-wallon. Selon le Comité exécutif de l'Union belge de football, ces propos "ne sont pas blessants ou injurieux, mais doivent être pris dans un contexte ludique, moqueur et taquin".

Derwa, lui, est sanctionné !

Pour rappel, selon la Fédération, Louis Derwa a été sanctionné parce qu'il "ne remplissait aucune fonction officielle au terrain et ne pouvait se trouver dans la zone neutre et encore moins dans l'aire de jeu pendant le match. S'il jugeait une intervention nécessaire, il aurait dû suivre la voie réglementaire, à savoir prendre contact avec son délégué au terrain qui à son tour devait contacter le quatrième officiel".

Mais d'après le manager de Tubize, il s'agit avant tout d'une affaire de principe. "Je ne souhaite absolument pas en faire une affaire communautaire", a-t-il insisté, "mais il y a des choses inacceptables, et qui valent pour tous les supporters". Le manager de Tubize a répété qu'il était monté sur le terrain "par défaut, le quatuor arbitral ayant affirmé ne pas avoir entendu les slogans en question; j'ai estimé que leur répétition et leur intensité étaient inacceptables".

"Une décision hors-la-loi"

Louis Derwa poursuit: "Selon la décision du Comité d'appel, les chants des supporters de Genk n'auraient pas dépassé les limites de la tolérance, que l'expression pouvait être liée aux rapports belges et que les supporters de Genk avaient pu être frustrés par rapport aux prix des places, et que la limite de la tolérance n'avait donc pas été dépassée".

Le parquet de l'Union Belge a fait appel de la décision concernant l'attitude des supporters de Genk face à Tubize, décision qui avait choqué le président de la fédération François De Keersmaecker. Louis Derwa a encore rappelé que des normes légales existaient en la matière, et punissaient ce genre de slogans blessants, "une circulaire qui ne vise pas que les propos à caractère purement raciste mais aussi les slogans injurieux; je considère qu'on envenime ici dangereusement le sport en général et le football en particulier, et m'interroge sur le rôle du Comité exécutif comme sur celui du parquet".

"Cette décision est pour moi hors-la-loi. Elle est un mauvais signal aux joueurs, aux supporters, à l'ensemble du monde du football. Il ne s'agit pas d'un jeu, ni de slogans ludiques. Tout ceci n'est pas acceptable, et encore moins à banaliser".

 


Je m'excuse d'abord auprès de tous nos amis flamands mais j'ai une seule question à poser aux grosses têtes de la Maison de verre: si les supporters d'une équipe wallonne avaient entonné le même chant en flandre sur nos amis flamands est-ce que les sanctions auraient été les mêmes????? Je ne sais pas à quel jeu vous jouez et où est-elle passée votre intégrité??? J'ai honte pour vous!!!

Voici la même situation traitée par nos amis français à leur manière:


AFP - mardi 17 février 2009, 10h13

Foot: l'auteur d'"insultes racistes" contre un joueur de Lyon devant la justice

John Mensah (g) lors du match de L1 contre Marseille, le 14 décembre 2008 à Lyon

 

L'auteur présumé des "insultes racistes" dimanche contre le défenseur ghanéen de Lyon John Mensah est déféré au parquet de Lyon, alors que le club, dès le jour du match, et le joueur, lundi, ont porté plainte.

Le Havre AC a également déposé plainte plainte contre X au commissariat du Havre lundi pour "insultes et comportement à caractère raciste", a-t-on appris mardi auprès du club. "Nous voulons aller jusqu'au bout de cette affaire en nous constituant partie civile", a-t-il précisé.

Le club se réserve la possibilité d'aggraver la sanction que pourrait infliger la justice à ce supporter. "Nous pourrions en particulier prolonger la mesure d'interdiction de stade qui pourrait être prononcée", a précisé à l'AFP un porte-parole du club.

La Ligue de football professionnel (LFP) a indiqué lundi qu'elle allait se porter partie civile dans cette affaire "lorsque le renvoi de l'auteur présumé des faits aura été ordonné".

L'homme, un supporteur du Havre âgé de 21 ans dont l'identité n'a pas été communiquée, avait été arrêté par les forces de l'ordre pendant le match de Ligue 1 opposant Lyon au club normand, dimanche après-midi au stade de Gerland, et placé en garde à vue.

Selon le site internet de RTL, le supporteur aurait avoué lundi avoir insulté Mensah. Il aurait présenté des excuses et déclaré regretter son geste.

Il aurait reconnu avoir poussé des cris de singe à chaque fois que le Ghanéen touchait le ballon. Il encourt une peine de prison avec sursis, une forte amende et une interdiction de stade.

L'UNFP (syndicat des joueurs professionnels) a apporté son soutien à John Mensah, et espère que la commission de discipline se montrera "compréhensive" envers le défenseur de l'OL exclu en seconde période.

"L?expulsion de John Mensah, au coeur de la seconde période, est venue sanctionner le geste d?un joueur visiblement choqué et perturbé, on le serait à moins, par les insultes entendues et qui en avait fait part à son entraîneur durant la pause", a estimé l'UNFP qui a condamné "les violences physiques ou - ici - verbales à caractère raciste".

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) se réunit tous les jeudis.

Mensah, visiblement en colère après les insultes racistes proférées à son encontre par un spectateur, a commis deux tacles irréguliers en seconde période, écopant de deux cartons jaunes (52e et 71e) qui lui ont valu d'être exclu par l'arbitre, M. Hamer.

L'entraîneur de l'OL Claude Puel, qui a affirmé ne pas avoir entendu les insultes, a déclaré après la rencontre avoir fait une "faute" en ne remplaçant pas Mensah plus tôt.

Lors de la saison 2007-2008, 14 interpellations pour actes racistes autour des matches de L1 avaient été effectuées, dont 5 hors des stades, selon le commissaire divisionnaire Michel Lepoix, ancien coordinateur national football.


Pourquoi sommes-nous si différents de nos voisins français???? Un grand pays de 65.000.000 d'habitant est-il plus idiot que le notre en prenant cette décision?

Dites-le moi S.V.P. comment voulez-vous que moi comme arbitre je puisse encore arrêter un match car les supporters entonnent des chants racistes? Quel crédit aurais-je encore sur les terrains?

Je dis non au racisme envers les minorités et surtout dans un pays où on applique le droit de l'homme je dis non au racisme contre les wallons!

A bon entendeur, salut!

Bisous! A demain!

 

 

N'oubliez pas de visiter les sites de nos sponsors!!!!

 

 

Les commentaires sont fermés.